Le Caravagisme Peinture érotique Style baroque technique clair-obscur

Publié le : 29/03/2016 09:03:50
Catégories : Peinture

Lors d'un voyage à Rome, j'ai pu voir l'un des plus beaux Chef-d'oeuvres du peintre italien Le Caravage « La déposition de la Croix » au musée du Vatican.

C'est vraiment une merveille ! Ce peintre fascinant, né à Milan en 1571, avait une réputation plutôt sulfureuse. Dans la vie c'était un homme impulsif, excessif.

Le caravagisme est un courant pictural qui est apparu à Rome au début du XVIIe siècle par Michelangelo Mérisi da Caravaggio dit Le Caravage.

Ses peintures de style baroque, faites d'ombre et de lumière, ont influé de nombreux artistes en Europe.

Cet homme avait une très mauvaise réputation, il était colérique et violent et le plus fou, c'était qu'on lui commandait beaucoup de tableaux religieux, tant son travail était remarquable.

Il aimait peindre aussi la réalité telle qu'elle est, souvent brutale avec sa laideur, sa tristesse...des lieux sales, des scènes de taverne avec des joueurs de cartes, des, buveurs, des vieux...il peingnait des personnages de la vie ordinaire.

Ce peintre avait l'art de mettre en scène ces êtres humains de façon théâtrale, pour obtenir un effet dramatique, il utilisait comme couleurs des rouges, des bruns et des noirs qui dominent la lumière. Ce mélange d'opposition de lumières et d'ombres que l'on appelle clair-obscur, était vraiment saisissant, cela allait même parfois jusqu'au ténèbrisme, c'est à dire mettre en évidence une lumière directe avec des zones complètement sombres. Ce qui rendait l'oeuvre encore plus spectaculaire, c'est que la taille des personnages était souvent très proche de la réalité.

On retrouve dans ses tableaux son goût pour le naturisme, avec un érotisme parfois troublant qui provoquait à l'époque beaucoup de scandales, il avait tendance à peindre plutôt des corps masculins.

Le Caravage est un artiste qui a eu une vie très mouvementée, son caractère pourri lui a attiré souvent des ennuis, d'ailleurs il est allé plusieurs fois en prison.

Lors d'un duel où il tue son adversaire, le peintre est obligé de fuir de Rome. Il se réfugie à Naples, à Malte puis en Sicile.

Il meurt en 1610 à Porto Ercole, laissant derrière lui des œuvres incomparables comme l'était aussi sa personnalité.

Voici quelques unes des ces œuvres les plus connues :

La diseuse de bonne aventure

Les tricheurs

Le joueur de luth

La mort de Marie

Partager ce contenu

Remonter Real Time Web Analytics